L'officine, porte d’entrée du système de santé - La Suisse fait bouger les frontières de la pharmacie

L'officine, porte d’entrée du système de santéLa Suisse fait bouger les frontières de la pharmacie

Stéphane Le Masson
| 30.10.2017

Poussés par la société faîtière PharmaSuisse, qui joue à la fois le rôle de l’Ordre et des syndicats, les pharmaciens helvètes ont fait bouger les lignes de leur métier. Une source d’inspiration pour les confrères français venus en nombre écouter le président sortant, Dominique Jordan, lors de la 18e Journée de l’économie de l’officine.

  • photo 138
  • visuel

Les pharmaciens ont leur avenir en mains. Selon Dominique Jordan, le président sortant de la société faîtière des pharmaciens, qui représente et défend toute la profession à la fois sur les plans politique et économique et sur l’ensemble du territoire suisse en imaginant des solutions pour permettre à la profession d’offrir des prestations de haute qualité, proches de la pratique médicale et tournées vers l’avenir, « il appartient aux pharmaciens et seulement aux pharmaciens de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires