Code de déontologie : la consultation prolongée d'une semaine

Marie Bonte
| 07.01.2016
  • Code de déontologie : la consultation prolongée d'une semaine-1

L'Ordre accorde un délai supplémentaire d'une semaine aux pharmaciens retardataires pour donner leur avis sur le contenu du futur Code de déontologie. La clôture de la consultation, initialement prévue pour le vendredi 8 janvier est repoussée au vendredi 15 janvier.

Fait inédit, le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens a en effet tenu à consulter les quelque 75 000 pharmaciens inscrits aux différents tableaux de l'Ordre avant d’entreprendre la refonte de ce code. Les...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
clause de conscience

Clause de conscience : l'Ordre jette l'éponge

Depuis le début de la semaine, le débat sur l’introduction d’une éventuelle clause de conscience pour les pharmaciens fait rage sur les réseaux sociaux, relayé par la presse grand public. Devant l’émoi suscité, l’Ordre vient... 5

Partenaires

image description

GEOPHARMACIE

en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.