Ventes en ligne : la bataille juridique a commencé

01.07.2014
  • Ventes en ligne : la bataille juridique a commencé - 1

Les représentants du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens et ceux de 1001pharmacies.com avaient rendez-vous lundi au tribunal de grande instance de Paris. L’instance ordinale a en effet assigné en référé la plate-forme de vente en ligne estimant que son service de livraison de spécialités s’apparentait à un exercice illégal de la pharmacie. La vente de médicaments ne peut se réaliser qu’à partir du site Internet d’une officine de « briques et de mortier », a plaidé en substance l’avocat de l’Ordre, Me Olivier Saumon. « On est bien dans une activité classique, traditionnelle, de livraison de médicaments », estime au contraire Me Le Fustec, l’avocate de 1001pharmacies.com. Le verdict est attendu le 8 août.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

NOUS VOUS RECOMMANDONS

add

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Sondage

Etes-vous satisfait de la relation commerciale avec votre grossiste ?

Embarassés par de nouvelles règles, les préparateurs broient du noir

Une pratique menacée par de nouvelles contraintesLa préparation passée au pilon Abonné

Depuis le 16 mai, il n’est plus possible d’exécuter à l’officine certaines préparations anticancéreuses si aucune demande n’a été effectuée avant cette date auprès de l’ARS. Une contrainte supplémentaire qui pourrait porter un coup fatal à l’ensemble des préparations jusqu’à présent réalisées en pharmacie. Commenter

Partenaires

image description

GEOPHARMACIE

en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.