La vente de médicaments en ligne, cinq mois aprèsEnquête au cœur des pharmacies virtuelles

16.12.2013

Pour la première fois depuis le lancement officiel du commerce en ligne de médicaments, « le Quotidien » est allé à la rencontre des pharmaciens qui se sont d’ores et déjà engagés dans l’aventure. L’objectif de cette enquête menée avec la société Call Medi Call : mieux comprendre leur démarche et dresser un premier bilan de la vente en ligne, cinq mois après son autorisation en France.

  • La vente de médicaments en ligne, cinq mois après - Enquête au cœur des pharmacies virtuelles-1
  • La vente de médicaments en ligne, cinq mois après - Enquête au cœur des pharmacies virtuelles-2
  • Les débuts timides du commerce de médicaments sur Internet

LES SITES de pharmacies en ligne fleurissent timidement sur la Toile. Entre l’autorisation officielle de vente à distance de médicaments le 12 juillet dernier et aujourd’hui, un peu plus de 70 titulaires* se sont lancés dans l’aventure. Qui sont-ils ? Comment procèdent-ils ? Quel premier bilan dressent-ils ? « Le Quotidien » et la société Call Medi Call ont cherché à en savoir un peu plus sur ces pionniers du commerce à distance. Entre le 25 novembre et le 5 ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Les ventes des traitements de sevrage tabagique ont augmenté de 13,5 % l’an passé

À la uneLe sevrage tabagique a encore la cote Abonné

Alors que la France met en place de nouvelles mesures pour lutter contre le tabagisme, la Journée mondiale sans tabac du 31 mai s'ouvrira dans un contexte inédit : une hausse des ventes de tabac conjugée à une augmentation des ventes de traitements de sevrage tabagique et une progression du nombre de patients dans les consultations de tabacologie. Commenter

Partenaires

image description

GEOPHARMACIE

en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.