Automédication : marché en baisse pour la première fois depuis 2009

19.11.2013
  • Automédication : marché en baisse pour la première fois depuis 2009 - 1

L’Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (AFIPA) tire la sonnette d’alarme. Pour la première fois depuis 2009, le marché de l’automédication est en décroissance. Selon les données Celtipharm, issues d’un panel de 3 004 pharmacies, en cumul fixe annuel (CFA) de janvier à septembre 2013, le marché recule de 2,2 % en valeur par rapport à la même période pour 2012, alors même qu’il affichait une progression de 3,2 % un an plus tôt. Une bien mauvaise nouvelle pour l’AFIPA, qui promeut depuis des années une automédication responsable ancrée dans un parcours de soins. Au programme : des économies pour la Sécurité sociale, un désengorgement des urgences hospitalières et des cabinets de généralistes, une autonomisation du patient pris en charge par le pharmacien. Pourtant le potentiel de ce marché est immense. L’AFIPA demande pour cela de nouveaux délistages et une véritable communication des pouvoirs publics en faveur de l’automédication. D’autant que le passage de la TVA de 7 % à 10 % concernant l’ensemble des spécialités de prescription médicale facultative est toujours programmé pour le 1er janvier prochain. « C’est un véritable manque de reconnaissance pour le médicament d’automédication qui n’est pas considéré comme un produit de première nécessité », déplore Daphné Lecomte-Somaggio, déléguée générale de l’AFIPA.

À noter : les données publiées par le cabinet IMS Health (IMS PharmaNews n° 59 – 02/10/2013), sur la base de son panel Pharmatrend (11 000 officines) sont sensiblement différentes, faisant état d’un marché de l’automédication stagnant en valeur à +0,7 % en CFA de janvier à août 2013, et en croissance en volume de +2,2 %.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr
Commentez 1 Commentaire
 
PATRICK C Pharmacien 20.11.2013 à 10h53

Il y a quelques années, surtout pas d'automédication, mais le changement c'est maintenant...

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou avoir activé votre compte abonné pour pouvoir commenter.

| S’inscrire gratuitement

|

NOUS VOUS RECOMMANDONS

add

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add

La journée de l'Economie de l'Officine en vidéo

La journée de l'Economie de l'Officine en vidéo -0

Retrouvez en vidéo la 15e édition de la Journée de l’économie de l’officine, organisée par le « Quotidien » en présence des responsables de... 1

Une mesure qui passe mal

Des hypolipémiants remboursés sous condition à partir de demainPas de Crestor sans accord Abonné

Pour la première fois, les médecins devront demander à la CPAM un accord préalable pour toute initiation de traitement par rosuvastatine ou ézétimibe. Sans accord de l’assurance-maladie, ces hypolipémiants ne seront pas remboursés. Le dispositif vise à abaisser les dépenses de santé concernant ces molécules, qui sont trop prescrites en regard des recommandations actuelles. Mais la mesure n’est... 6

Partenaires

image description

GEOPHARMACIE

en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.